Devenir membre de la grande famille monbebe

Pour vous inscrire, c'est facile !
Soit à partir d'un compte Facebook ce qui est très simple...
Connexion avec Facebook
Rien ne sera publié sur votre mur
Facebook sans votre permission.
Soit en créant un compte anonyme sur monbebe

Je rejoins la communauté 

Taper un pseudo  Vérifier sa disponibilité

Votre nom  

Votre email  

Confirmer votre email  
Votre sexe  

Votre prénom  


Mot de passe  

(4 à 10 caractères)

Confirmer votre mot de passe

Vous avez ouvert un compte sur monbebe

Se connecter via Facebook

Connexion via Facebook

Se connecter via
Monbebe

Pseudo

Mot de passe


Mot de passe oublié ?


Se souvenir


Mot de passe perdu ?

Entrez votre pseudo

Entrez votre adresse email


Formulaire d'adhésion à Monbebe

Votre pseudo de connexion


Le pseudo n'est pas disponible
Vérifiez une disponibilité

Prénom

Nom

Date de naissance

Sexe & situation civile

Profession

Pays

Adresse

Ville

Code postal

Numéro de mobile
+

enceinte

Etes-vous actuellement enceinte ?

Suivant

enceinte

Nos partenaires proposent régulièrement un cadeau de naissance pour en bénéficier indiquez la date du terme




Suivant

enceinte

Nos partenaires proposent régulièrement des cadeaux, des réductions et des promotions...

Combien avez-vous d'enfants ?



Suivant

enceinte

Pour bénécier de cadeaux et de réductions spécifiques à l'age de vos enfants, indiquez leurs prénoms, sexes et leurs dates de naissance.

Prénom

Date de naissance

Suivant

monbebe

Merci de votre confiance.

Vous pourrez à tout moment revenir sur ces informations et les compléter à partir de votre profil.

Bonne visite de la part de toute l'équipe de monbebe.

Terminer et se connecter


Bienvenue sur monbebe.com

inscrits actuellement

Devenir membre Se connecter
Connexion avec Facebook

episiotomieBien soigner la cicatrice de son épisiotomie


L’épisiotomie est une incision du périnée superficielle. Elle est réalisée avec une paire de ciseaux chirurgicaux, et peut atteindre 3 niveaux : la peau, le muscle et la muqueuse, sur une longueur de 3 à 5 centimètres.


Il existe 2 types d’épisiotomie. La première est dite médiane, elle descend à la verticale du vagin vers l’anus. La seconde est dite médico-latérale, descend en diagonale et, le plus souvent vers la droite. Cette dernière est la plus courante car elle peut être rallongée si besoin est, ce qui peut faciliter la pause des forceps.


L’épisiotomie n’est pas une intervention systématique car elle doit répondre à des indications précises :

  • Il y a un risque de déchirure du sphincter anal lors du passage de la tête du bébé. Le médecin s’aperçoit de ce risque car lorsque la tête du bébé apparaît, le périnée blanchit ou rougit. Et cela veut dire qu’il est à son maximum de distension.
  • Le rythme cardiaque du bébé ralentit à la fin du travail. L’épisiotomie a alors pour but d’accélérer la sortie de bébé.
  • Lors d’une pause de forceps, il est souvent indiqué de pratiquer une épisiotomie.


La douleur de l’épisiotomie


Dès que l’effet de l’anesthésie locale se dissipe, vous pouvez ressentir des étirements car les tissus sont maintenus serrés par des fils.
Vous pouvez être gênée pour vous asseoir ou pour marcher.
Pour avoir moins mal lorsque vous serez assise, utilisez une bouée afin que le poids de votre corps ne repose pas entièrement sur la zone qui vous fait mal.
Vous pouvez également vous asseoir le plus souvent possible en tailleur.
Si vous avez vraiment mal, demandez à votre médecin de vous prescrire des antalgiques ou même des anti-inflammatoires.


Soyez vigilante, car une très forte douleur peut être due en réalité à un coccyx cassé lors de l’accouchement, ou encore à un étirement ligamentaire.


Une radiographie sera alors nécessaire.


Si vous avez du mal à vous rendre aux toilettes à cause des douleurs


  • Vous pouvez uriner sous la douche afin d’éviter les picotements ou les brûlures.
  • De plus, il est important de savoir que la plupart des femmes sont constipées après une épisiotomie car elles ont peur de faire éclater la plaie. N’hésitez pas à demander un suppositoire à la glycérine pour soulager la constipation.
  • Essuyez-vous toujours de l’avant vers l’arrière, et retirez également vos garnitures vers l’arrière.


Quels sont les soins à apporter à une épisiotomie ?


Pendant votre séjour à la maternité, c’est la sage-femme qui va nettoyer votre cicatrice avec de l’eau et du désinfectant. Lorsque vous serez de retour à la maison vous devrez :

  • Lavez-vous fréquemment (à chaque fois que vous allez aux toilettes) à l’eau avec un savon doux au ph neutre
  • Essuyez-vous avec beaucoup de précaution, toujours de l’avant vers l’arrière.
  • Changez très régulièrement de garnitures afin d’être le plus souvent au sec
  • Portez des slips en filet qui permettront une bonne aération de l’entrejambe
  • Appliquez de l’éosine sur la plaie ce qui permettra une cicatrisation plus rapide
  • Le séchage à l’aide d’un sèche-cheveux peut être préconisé mais ce dernier ne doit pas dégager une chaleur trop forte
  • Si vous êtes une adepte de l’homéopathie vous pouvez toujours prendre de l’arnica montana 9 CH (pour la douleur), et de la Staphysagria 9 CH (pour la cicatrisation).
  • Essayez de laisser votre cicatrice à l’air au moins une heure par jour.


Les différentes questions que toutes les femmes se posent

  • L’épisiotomie est-elle préférable à la déchirure ? Sur le plan médical, les épisiotomies et les déchirures simples sont équivalentes. Cependant, il semble que la déchirure est beaucoup mieux acceptée par les femmes car elle est provoquée par le bébé alors que l’épisiotomie est un geste chirurgical. Mais sachez que l’épisiotomie est préférable à la déchirure grave.
  • Est-il possible de la refuser ? Si tel est votre désir, n’hésitez pas à le faire savoir à votre médecin ou à la sage-femme. Ils devront alors vous rassurer sur sa pratique. N’hésitez pas à demander à l’avance le taux de pourcentage des épisiotomie dans votre maternité, lequel devrait avoisiner les 30 %. S’il est nettement supérieur, c’est que l’épisiotomie est pratiquée presque systématiquement.
  • Pratique-t-on une épisiotomie lors du 2ème accouchement ? Il est important de savoir qu’il y a beaucoup moins d’épisiotomie lors d’un deuxième accouchement. Tout d’abord, les femmes qui n’ont pas eu d’épisiotomie lors d’un premier accouchement ont vraiment peu de chance d’en avoir une lors du suivant. Et, seule la moitié de celles qui en ont déjà eu une en subiront une autre lors de la naissance suivante. Les sages-femmes attendent plus longtemps avant d’inciser car elles savent qu’il y a peu de chances de voir une déchirure grave. Et si on effectue une seconde épisiotomie, ce sera sur la cicatrice de l’ancienne.
  • L’épisiotomie est-elle gênante pour la reprise des rapports sexuels ? Il faut savoir qu’une épisiotomie retarde souvent la reprise des rapports sexuels. Au début, il faut vraiment exiger de votre partenaire qu’il soit doux. Vous devez également bien vous lubrifier (vaseline) sinon il y a des risques pour que vous ayez vraiment mal. Au fur et à mesure des rapports sexuels, la cicatrice devient moins sensible.
  • Que faire lorsque la douleur persiste longtemps ? En théorie, la douleur disparaît lors du retrait des fils, ou lorsque ces derniers sont totalement tombés (environ 8 à 10 jours après l’accouchement. Cependant, une légère douleur risque de persister pendant 3 semaines. Si la douleur persiste au-delà de ce délai, il est indispensable d’aller consulter son médecin.
partager une page monbebe.com
36 commentaires
je suis nouvelle, j'ai une petite fille de 17mois et lors de mon accouchement j'avais demandé l'épisiotomie, mais au chu on ne me l'a pas faite. manque de chance, j'ai déchiré à plusieurs endroits. du coup, j'espère que ça ne se passera pas de la même manière pour mon deuxième accouchement car je n'ai pas fini de souffrir. heureusement les douleurs sont vite oubliées une fois nos amours dans les bras
je suis a mon 2 accouchements et j ai eu une 2 episiotomies ,celle-ci me fait tres mal je suis a mon 13j et la douleur est toujours là ,moins que les 1 jours mais elle est là. j espere etre cicatrisé vite car j ai une parti ou j ai l impression que ca ne ciccatrse pas ,je vais attendre ;et si c est toujours pareille je vais consulter le medecin.
J'ai accouché de mon 1er enfant à 20 ans, il pesait 3.100 kg pour 48 cm. Après 16 heures de travail, j'ai pu accoucher à l'aide de forceps donc on m'a fait une épisiotomie sur le côté droit d'environ 4 cm de long et 6 cm de profondeur, (malgré la péridural j'ai sentie une très vive douleur lorsqu'on m'a coupé). Par la suite, j'ai eu mal pendant près de 3 mois après mon accouchement et finalement mon gynécologue m'a enfin prescrit une pommade DermoCuivre et des anti-inflammatoires. Miraculeusement, 4 jours jours après le traitement j'étais guéris. Je ne comprends pas pourquoi on ne nous prescrit pas dès la sortie de l'hôpital ces pommades et médicaments, surtout pour nous les jeunes et premières mamans! Dans mon cas la cicatrice s'était infectée car elle ne s'était pas bien refermée (il y avait 2 mm d'ouverture). On m'avait certes donnés des conseils d'hygiènes que j'ai suivi à la lettre mais dans mon cas j'ai été trop sensible, voir traumatisé par cette épisiotomie. Près de 6 mois après mon acouchement j'ai pu reprendre une vie normale avec mon mari. Aujourd'hui, 6 ans après j'ai souvent des démangeaisons ou irritations sur cette cicatrice, donc je garde une hygiène très strite quotidiennement.
Je souhaite à toutes les mamans beaucoup de bonheur avec leur p'tit bout Chou.
j ai lu dossier sur l' épisiotomie vous avez dit qu'elle dure 8 à 10 jours mais mienne a duré presque 2 mois et j ai enormément souffert parcequ'elle me faisait trop mal .
j ai lu dossier sur l' épisiotomie vous avez dit qu'elle dure 8 à 10 jours mais mienne a duré presque 2 mois et j ai enormément souffert parcequ'elle me faisait trop mal .
Je n'ai pas encore passer le moment de la naissance (c'est un moment attendu au debut de fevrier 2006); Pourtant j'ai discute avec mon medicin (reconnu comme un des meilleurs de la ville). Il me dit qu'a la premiere naissance il n'y a absolumment aucune chance de n'avoir pas de dechirures graves sans episiotomie. Cela contredit tout ce que j'ai lit a propos du sujet, meme dans les articles de specialite de Roumanie.

Alors, j'ai un probleme assez importante:
de ce que je sais, j'ai le droit de demander de ne pas subir une telle intervention ... mais je ne voudrais pas l'exclure completement; je comprens bien qu'il y a des situations quand un episiotomie peut etre extremement utile; mais je ne vousdrais pas qu'elle soit faite s'il n'est pas necesssaire... d'autant plus que j'ai fait des cours prenataux depuis 4-5 mois, ce que, j'ai compris, reduit les risques de necessiter une episiotomie.

Je n'ai aucune idee comment negocier avec le medicin; pourtant, l'idee de de subir des interventions douleureuses inutile me gene beaucoup.

Jusqu'a present c'est seulement un temoignage du fait qu'il y a beaucoup de medicins (de ce que j'ai compris, dans ma ville, l'episiotomie est pratiquee toujours, profilactique, dans les deux maternites existantes, dans tous les cas, par tous les medicins) qui s'en fou vraiment des resultats des recherches scientifiques et du confort (ou du bien-etre) de la paciente.

En effet, en plan psicologique, il semble beaucoup plus facile a accepter l'idee d'une rupture produit par la naissance que l'idee d'une incision fait par l'habitude du medicin ... cela me fait sentir comme un objet, ou comme une personne sans aucune importance, dont les sentiments et opinions ne valent rien (d'autant plus que le medicin n'a pas reussi - ni meme essaye - de me donner une explication pour cette pratique barbare).

Et probablement cet effet psichologique est mem plus important que les cicatrices phisiques - apres la discution avec le medicin ma tension (tres bonne tout au long de ces neuf mois) est monte significativement (elle est revenue au normal le lendemain.. pourtant, c'est une preuve pour combien cette idee me trouble). Il este en effet tres dificile a accepter des sacrifices dont on n'entend pas la raison.

Diana
ma fille a eu 5 mois et j'ai toujours mal pour les rapport suite a mon episiotomie est'ce normale?
j'ai accouché le 28 mai 2005 d'un magnifique et premier bb amour,
j'ai eû droit à l'épisio. et la ventouse le kit , donc.
Hier , après 12 semaines et demi , nous avons essayé de faire l'amour.On a dû arrêter car on y arrivait pas .Quelque chose bloquait et me faisait un peu mal.C quoi ce truc qui bloque non d'une pipe????
Néanmoins on essaiera plus tard et quelques caresses câlines en attendant feront l'affaire....
salut,

un petit temoignage dun papa extremement enervé envers les soit disant specialistes... qui ont charcuté ma femme. une dechirure, pas eut le temps de faire une episio soit disant(accouchement de 15h), la peridural mal dosée...
enfin tous se quil faut pour que ma femme souffre au maximum.

le pire est que 4 ans apres elle en souffre encore... alors merci messieurs..
et evitons ces specialistes... a trois quils etaient pour recoudre la dechirures...et ils ont tout saboté...avant de pensé a appeler un autre specialiste.......

Bonjour,

je ne cfonnais pas les conséquences d'une épisio mais j'aurai préféré en avoir une car moi je me suis déchirée à l'accouchement. Arrivée à 19h00 à la maternité, on a failli me renvoyer chez moi mais 3 heures après mon bébé était là, donc je n'ai pas eu le temps d'avoir de péridurale et si l'accouchement est tout à fait supportable, par contre la déchirure est ce qui fait le plus mal! Je crois qu'une épisio est moins douloureuse et une incision claire et nette plus facile à recoudre avec moins de conséquences par la suite! (de type petite incontinence, vous savez quand on éternue trop et que vous n'arrivez pas à retenir une petite goutte!)
Je suis scandalisé par certains posts que j'ai pu lire ! Celui de Anonyme7 qui a trouvé le moyen de mettre le mot "dramatique" entre guillemets et qui s'est "bien fendu la poire" en lisant le témoignage d'Adma ! Celui de Patricia qui dit "patiente pour nos cher maris" (c'est vrai que c'est eux qui souffrent le plus dans l'histoire (sic !!!!!) , celui d'Adma qui contenait une insulte homophobe d'Adma ("enculé de gynécologue"), le post de Gofy qui dit "les médecins qui ne semblent pas très affectés par ce qui pourrait devenir une crise dans le couple." UNE CRISE DANS LE COUPLE ??? Mais pourquoi donc ? Parce que monsieur en a marre de ne pas pouvoir avoir une relation sexuelle déchaînée comme auparavant et qu'il devait donc limiter le nombre des rapports, les rendre plus doux voire ne plus en avoir pendant quelques temps ? Mais de qui se fout-on ???? QUI SOUFFRE ICI ???? LE MARI ??????

J'ai vraiment l'impression que pour certains, leur épouse est un véritable objet sexuel. J'aimerais bien les voir, eux, avec une épisiotomie jusqu'au gland ! On verra s'ils feront l'amour avec joie et entreint, souvent et sans révéler leur souffrance ! J'aimerais les voir avec la peur d'aller aux toilettes, avec la peur de l'infection, du déchirement, avec la douleur surtout aussi ! Qui sont ces monstres qui se contre-foutent de la douleur, de l'enfer que traversent ces femmes et qui ne pensent qu'au cul ?!!!!

Enfin, je suis OUTRE par cette pratique mutilatoire (l'épisiotomie)! C'est une boucherie ! C'est une forme d'excision inutile, douloureuse et très dangereuse que l'on fait subir aux femmes (qui plus est sans le leur proposer au préalable ou sans se soucier de leur refus !). J'ai lu dans certains post "l'avis de la femme et de son conjoint". Là non plus, le conjoint n'a pas son mot à dire. Ce n'est pas son corps qui va être charcuté ! C'est à la femme et à elle seule de décider ! Son corps n'appartient ni à l'époux, ni à l'ami, ni à la médecine, ni la famille, ni aux religions, ni à l'Etat. A PERSONNE SAUF ELLE !

Deux liens bien intéressants sur l'épisiotomie pour celles qui assurent que c'est très bien et que tout va super :

http://www.fraternet.org/afar/episiotomie.htm

http://perinatalite.chez.tiscali.fr/episio-farida.htm
Bonjour,j'ai accouché le 26 mai 2005 (il y'a un peu plus de 3 semaines)Chez moi,on a carrément débranché le monito vu que tout se passait pour le mieux,que le bébé se présentait bien,bref,que tout allait pour le mieux mis appart le fait que ma péridurale a completement foiré!Heureusement a 5 minutes de la sortie de ma fille coup de bol,l'anstésiste revient me faire une injection!Bon jusque là ça va, je pousse,je pousse,je pousse,on voit la tête tout va pour le mieux et la cette conne(la gynéco) coupe!elle coupe!!!!!!!Non mais sans prévenir ni rien,bon j'étais dans le gaz ok,là,aucune douleur ect ect bon bref: j'accouche!Le bébé sort,on me le met sur le ventre et puis la prise démotion je pleure (comme presque toutes les mamans ;-) ) bon après quelques minutes comme ça,on m'enleve le bébé du ventre pour aller le toiletter et la je regarde la gyné coincée entre mes jambes!!!Et je l'intérroge: scusez moi,j'pourrais savoir c'que vous faites?!?Et là,elle me réponds: Hé bien,je vous recouds!
moi-Comment ça vous me recousez?
la gyné- Ben oui,on a coupé pour que le bébé passe!

Bon autant dire franchement que prévenir en Belgique ils connaissent pas!Pffff après les soins ce sont bien passés,j'ai eu la chance quand même d'attérir dans un hopital qui fait 2 soins part jours (ce qui s'avère extrement agréable)J'ai du me balader avec une bouée winnie l'ourson pendant 2 semaines!Avec une superbe coupure a la boucer(on prénomme la gyné que j'ai : "la bouchère" dans toute la ville,a présent,je sais pourquoi!)5 points éxtérieur et 5 intérieur avec une ouverture de 9cm et demi je n'en voit pas l'utilité désolée!De plus a présent j'ai une horrible cicatrice en diagonale...Pour mon partenaire ça ne pose pas trop de problème mais bon avec l'accumulation du baby blues merci...

De plus le fait de ne pas entreprendre de relations sexuelles avant 4 a 6 semaines,c'est raté...On a entreprit ça après 2semaines et demi et tout s'est bien passé,biensur faut pas y aller comme des sauvages!;-)
Mais bon...Je vais me faire tuer part la gyné...Enfin bref tout ça pour dire que moi aussi :

JE SUIS CONTRE L'EPISOTOMIE SYSTEMATIQUE!
Bisous

Marie
Voilà moi j'ai accouchèe il y a eu 8 mois le 17 avril, et il y a que depuis cet date que mon mari et moi refaisons l'amour car j'aivais terriblement mal avant, il y avait un bloquage de m'a part parce que j'aivais vachement mal au niveau des coutures c'etait vraiment horrible.
Donc je voudrais dire a toute les femmes qui ont du mal a refaire l'amour qu'il faut etre tres patiente il faut y aller tout doucement.
Je sais que ce n'est pas facile mais courrage, on y arrivait avant et on y arriverra encore!!!!
bisous a toutes!!!!
Je vous rassure tout de suite mon histoire arrive très très rarement: mon épisio a "laché", en fait les fils sont partis trop vite, ma peau s'est dechirée car elle était vraiment très fine... donc je me suis retrouvée avec un vagin béant! Très dur psychologiquement surtout qu'après un accouchement c'est pas bien sympa par là! Donc cinq jours après l'accouchement retour à la mat, j'ai du insister pour qu'il regarde: "madame, ça n'arrive jamais...!" et finalement recousue "costaud" (avec très peu d'anesthésiant et sans antalgique pcq j'allaitais!!!...) Mais bon en rééducation périnéale, j'ai appris à masser ma cicatrice, elle n'était plus douloureuse et 6 mois après je ne la sens plus sous les doigts! Tout est bien qui finit bien... mais il ne faut pas hésiter à signaler ce qui vous semble anormal, il y a toujours quelque chose à faire!
PS: malgré tout ça j'ai adoré accoucher et espère le refaire très bientôt, si, si!
On m'a fait une peridurale en arrivant, et j'etais parfaitement consciente pour pouvoir observer les gestes de la sage femme. Pour l'ultime moment de l'accouchement, la sage femme m'a demande mon autorisation pour faire assister un interne-medecin. Comme je ne voyais pas inconvenient de le faire (faire assister), je lui ai donne mon accord. Mais je le regrette toujours. Lors de la deliverence, la tete de bebe etais deja sortie, et la sage femme cria "On voit les epaules" "On sort les epaules", juste apres (incroyablement toute en vitesse!!!) ella a cisaille ma perinee. Je ne m'attandais pas cela, car la tete de bebe etait deja dehors. En plus elle a ouvert 3coups de trait profonds (3couches;graisse de nn, muscule de nn. le tissu de nn) et larges (jusuqu'a l'anus). Elle a cousu en expliquant a l'interne. Malgre cela les tissus sont mal cousus, car les fils ne sont pas toujours sorti a ce jours (presque 2ans apres le fait). Ce qui est encore penible, c'est la douleur.
Le lendemain matin elle est venue dans ma chambre, elle me dit "il n'y a pas d'accouchement parfait, c'est vrai que tout le monde veut un accouhement sans cesarien, sans episomie, mais cela n'existe pas".(est-ce vouloir justifier son mauvais geste?) Durant une semaine suivante j'ai ete suivi par une autre sage femme pour la progresson de la cicatrisation (normalement le fil devait dissoudre) En voyant ma cicatrisation cette sage femme me dit "c'est cousu par dussus de pli, le tissu est en pli" et elle m'a montre comment c'etait ma cicatrisation. Elle a evite de prononcer son avis sur le geste que la sage femme m'a pratique, "parce que je n'etais pas la", mais apres j'ai ete voir 2fois par le gyneco pour la douleur de la cicatrisation. Ce medecin m'a suggugere la 2eme operation, mais je ne voulais pas souffrir a nouveau pour quelques semaines, je ne pourrais pas m'occuper de mon enfant.
Finalement je masse l'anus et ma perinee depuis ce jour, les fils sont sortis en 4reprises (2-3cm) la derniere semaine de septembre 2004. Je ne sais pas s'il me reste des fils a sortir (certainement), en tout cas le fil qui est cense etre fondu dans mon corp n'est qu'a sortir.
Mais je me pose des questions: est-il indisponsable ce geste de l'episiotomie? Je souhaite vivement que d'autre jeune maman ne suivra jamais a mon sort, et j'aimerais bien compter sur votre bonne consceince.

Une maman qui est contre l'episiotomie systematique plus inutile, qui veut le bonheur de toutes jeunes mamans et celui des bout'chous
J'ai toujours mal!!!! Selon mon gyné, ça arrive. Certains jours c'est infernal. Je n'en peux plus. J'hésite à avoir un 2e enfant.
2 accouchements 2 bebes splendides 2 episiotomie sans anestesie.Sentir l aiguille vous transpercer la peau et le fil coulisser a maintes fois!!mais une fois retour a la maison il faut assurer ne plus y penser c est beaucoup psychologiques l esprit a des pouvoirs inattendus.40 jours apres 1 rapport sexuels.beaucoup se detendre se dire on fait 1 essai ça marche ou pas et on essayera ulterieurement.no stress se donner du tps pour réapprivoiser son nouveau corps de maman.une autre complicité est néé.avant de retrouver l'ardeur de nos ebats amoureux.il faut 9 mois pour faire 1 bb se donner 1 peu de tps pour redevenir des amants chaud!!! bon courage
2 accouchements 2 bebes splendides 2 episiotomie sans anestesie.Sentir l aiguille vous transpercer la peau et le fil coulisser a maintes fois!!mais une fois retour a la maison il faut assurer ne plus y penser c est beaucoup psychologiques l esprit a des pouvoirs inattendus.40 jours apres 1 rapport sexuels.beaucoup se detendre se dire on fait 1 essai ça marche ou pas et on essayera ulterieurement.no stress se donner du tps pour réapprivoiser son nouveau corps de maman.une autre complicité est néé.avant de retrouver l'ardeur de nos ebats amoureux.il faut 9 mois pour faire 1 bb se donner 1 peu de tps pour redevenir des amants chaud!!! bon courage
J'ai accouché le 19janvier de cette année, j'ai eu une épisio j'avoue que c'est difficile, mais aujourd'hui après un moi. Je n'est aucune gène, j'ai même eu des rapports 3 semaines après l'accouchement, sans douleures et très agréables, je dirais même que l'on redécouvre l'amour.
Super cet article mais perso, ça ne c'est pas vraiment passé comme ça pr moi. Les soins, je n'ai vu personne de tout mon séjour qui a qd même duré 5 jrs. C'est moi qui aie fais mes soins si on peut appeler ça comme ça!! Comment savoir si tout se passait bien là dessous?
Ensuite, mon épisio est trop recousue, j'attends dc la suite des événements!!
bonjour tous le monde. J'ai accouché il y à environ 5 mois et demi.Les débuts se sont bien passés mais à un moment donné le bébé faisait yoyo.Au bout de 10hoo après la perte des eaux,mon gynéco ma injecté un produit pour accélérer les contraction ,les miennes étaient suffisantes mais cela permettrait peut-être a dilatée le passage à l'intérieur.mais cela n'a pas réussit.Alors épuisée a force de douleurs et de poussées, l'enfant continuait toujours à faire yoyo.Mon gynéco m'a dit de faire une péridural car je ne tiendrais pas.Contre je l'ai quand m^me fait.Imaginer entre mes contraction set celle du produit, vous plier en deux et surtout ne pas bouger pour la piqure dans le dos.(cela doit ètre en de mes meilleurs souvenir...)Enfin bref une heure plus tard le bébé sortait 5 mn avant de partir faire une cesarienne, tout bleu.pour le sortir évidemment une petite épisiotomie + le forcepse. Il a mis 1h30 à me recoudre entre l'hémoragie la perte de connaissance etc.Il m'a dit qu'il ne calculait pas le nombre de point car c'était vraiment de la petite couture de précision. Les jours suivant je passe les douleurs,le mois passe c'était en été donc la chaleur, sa brulait toujours.J'avais fait un contrôle a un mois ou la cicatrice était bien sur encore boursoufflé, se qui était normal.Je recontact mon gynéco car je trouve pas très normal la texture et je n'avais vraiment pas envie d'avoir des rapports dans ses conditions.En fait j'avais des excroissances de peau qui poussait autour de la lèvre et la cicatrice qui n'est pas petite était devenu dur.Je me suis en faite fait une alergie au fils. le diagnostique est simple..tant que je ne me refais pas opéré et enlevé les parties dure je ne peu pas avoir de relation sexuelle, c'est impossible.Je pensse me faire opérée d'ici la fin de l'année car avant je finissait le sevrage avec mon petit bout de choux.Alors je sais pas vous?? mais déja que la venu au monde de mon bébé à mis une distance à ma vie de couple , je vous dit pas en rajoutant cela.
Pour moi l'épisio a été bien vécue et elle s'est bien refermée.
Le seul hic, c'est le nettoyage, je vois que le nettoyage est fait pas les sages femmes lorsqu'on est à la maternité. Pour moi, le nettoyage qu'il y avait c'est le mien. Je pensais que c'était normal jusqu'à ce que j'en parle autour de moi et que je lise cette article. Malheuruesement, même lorsqu'on se renseigne on a pas tous les renseignements qui peuvent être important car une épisio mal nettoyée, c'est un risque d'infection !!!!
Malgré le sujet "dramatique", je me suis bien fendu la poire en vous lisant. Un style, une verve désopilante. Je compatie à 100% car ma femme a aussi été victime d'une épostomie très invalidante phychologiquement et disgracieuse. Bye.
j'ai aussi accouché à la seyne (à l'hôpital, Georges Sand). La sage-femme a été exceptionnelle pendant toute la durée de l'accouchement, je lui ai fait entierement confiance quand elle m'a dit qu'il fallait pratiquer une episio (que je redouté par dessous tous). Lon séjour à la maternité s'est très bien passé grâce aux sages-femme, mais surtout aux auxilières de puériculture (dont on parle trop peu) pour leur conseil sur l'allaitement, leur écoute et leur soutien.

MILLES MERCIS A TOUS A BIENTOT POUR LE DEUXIEME....
enfin une épisio qui se passe bien! certes, j'ai eu mal durant 15 jours,mais j'ai repris des rapports très réguliers (4 fois par semaine) aprés 5 semaines. j'ai accouché à la clinique du cap d'or et mon gynécologue a vraiment été génial.Merci au docteur Turk (j'ai déjà laissé mon avis sur lui dans une autre rubrique), et à l'équipe soignante.J'avais peur , mais finalement, il n'y a pas que des bouchers. Un petit conseil, essayez de ne pas focaliser sur l'épisio: je n'ai jamais été constipée, même si je reconnais avoir eu peur durant une dizaine de jours de la toucher. Courage mesdames, la joie de voir son petit bout en bonne santé efface toutes les douleurs!
LES DEUX BOUCHERS DE LA CLINIQUE PASTEUR

DR LE TELLIER : ( faux-cul bientôt à la retraite qui passe plsu de temps à se casser le dos au golf qu'a se soucier des ses patientes )
prescrit un creme contre indiqué à l'allaitement alors que vu entrain d'allaiter.
ooblie tout meme les rendez vous à suivre de préparation chez la< sage femme



Dr cadour : ( boucher en chef, practicien émérite de l'episio systematique, non-accoucheur professionnel, palmares 100% d'épisio par jour )


si vous en connaissez d'autres aidez les futur parenst et dénoncez les !! c'est un cas de salubrité publique et d'entraide citoyenne !
moi je ne suis pas une femme, encore heureux quand je vois les methodes et les pratiques gynecologique dans ce beau pays france couronné par l'ordre des medecins qui se camoufle on ne sais où. Bref, surtout, vous, femme, surtout ne venez pas accoucher à Brest, dans cette clinique patétique " Pasteur", où l'épisio est pratiquée systématiquement, meme aprés refus répété de la patiente et de son conjoint et meme lorsque le bebe ne se présente pas encore au niveau de la vulve, qu'il n'y a pas de forceps et pas de baisse de rythme cardiaque du bébé.
Biensur c'est notre premier bebe, aussi comme de beni oui oui , nous avons cru que tout serais a peut prés comme décris dans les livres spécialisés, mais, que néni, ils participent à la propagande du baby boom !!!!
L'episio c'est sympa, des jours et des jours à voir sa femme avoir mal, passer son temps à se laver à pisser, à se laver à pisser, à se laver, bref, quand elle pisse pas, et se lave pas, elle allaite !! En plus ça lui fait mal, des jours et de jours, ce chiant, tres chiant, la constipation psycho et tout ça !!
Et puis pour les couples qui s'aiment, qui aiment faire l'amour, qui apprécient le sex de leur partenaire, que dire... C'est nul, etce mot est tellement faible pour decrire ce que je ressent que je dirais ceci : Enculé de gynecologue qui devrais se faire emasculer pour comprendre l'effet de leur acte et les conséquences psychologique que cela peut entrainer.
Evidemment l'acte sexuel ne visant qu'a la reproduction ( sic : procréation hahaha ) , à quoi bon continuer à avoir des rapport sexuel doux et affectueux, agréables et sensibles, quand, ceux-ci, peuvent devenir génant !

Merci ho génycologue, toi mâle perturbén qui n'accepte pas la feminité, petit medecin à la soif d'argent, de golf et autres mondanité!!
mais à tu coupé aussi ta femme ?????


Bref je m'emporte, mais à tous les couples qui attendent un enfant pour la premiere fois, faite signer une décharge, et refusez catégoriquement toute intervention préventive et autres...

Ne vous laissez pas deborder par l'accouchement, meme apres des heures de veille, soyez vigilent !

Et quand le grand mechant genyco sort ses ciseaux de deriere son dos, en cachette, apres trois refus, n'hesitez pas, pere.. FRAPPEZ LUI SA GRANDE GUEULE DE MEDECIN IMBUS.


Voilà pour qui voudrais un témoignage sur l'episio.....

et surtout EVITEZ LA CLINIQUE PASTEUR DE BREST
moi je ne suis pas une femme, encore heureux quand je vois les methodes et les pratiques gynecologique dans ce beau pays france couronné par l'ordre des medecins qui se camoufle on ne sais où. Bref, surtout, vous, femme, surtout ne venez pas accoucher à Brest, dans cette clinique patétique " Pasteur", où l'épisio est pratiquée systématiquement, meme aprés refus répété de la patiente et de son conjoint et meme lorsque le bebe ne se présente pas encore au niveau de la vulve, qu'il n'y a pas de forceps et pas de baisse de rythme cardiaque du bébé.
Biensur c'est notre premier bebe, aussi comme de beni oui oui , nous avons cru que tout serais a peut prés comme décris dans les livres spécialisés, mais, que néni, ils participent à la propagande du baby boom !!!!
L'episio c'est sympa, des jours et des jours à voir sa femme avoir mal, passer son temps à se laver à pisser, à se laver à pisser, à se laver, bref, quand elle pisse pas, et se lave pas, elle allaite !! En plus ça lui fait mal, des jours et de jours, ce chiant, tres chiant, la constipation psycho et tout ça !!
Et puis pour les couples qui s'aiment, qui aiment faire l'amour, qui apprécient le sex de leur partenaire, que dire... C'est nul, etce mot est tellement faible pour decrire ce que je ressent que je dirais ceci : Enculé de gynecologue qui devrais se faire emasculer pour comprendre l'effet de leur acte et les conséquences psychologique que cel
j'ai accouchee il y a un mois ,mon ami en pouvais plus!!!et moi aussi a vrai dire!apres plus de 3 semaines de saignement....on a essayer et la deception impossible,douleureux et impression que quelque chose bloquais....heureusement il est comprehensif et doux,mais meme pour moi cela est dur,quelqu'un auraut il un temoignage,pour nous rassurer?en vous remerciant tous d'avance
Il y a un peu plus de 8 mois que notre beau bébé est né...J'ai accouché sans péridurale (je suis arrivée trop tard, il est né en 45 minutes). J'ai eu une épisio, je ne sais pas pourquoi car tout s'est très bien passé...pas de souffrance foetale, il est sorti en trois poussées ! Bref, sans me vanter je ne pense pas être douillette, et pourtant j'ai pleuré (pour de vrai) pendant plus d'un mois pour aller à la selle, j'ai même consulté une spécialiste croyant à une déchirure du rectum...rien. Comme j'ai allaité, la fatigue, la reprise du travail, la peur d'avoir mal, j'ai plutôt été lente pour la reprise des calins.
8 mois après toujours pas comme avant, même après la rééducation périnéale qui a été efficace (et sans douleur); je souffre de douleurs terribles lors des rapports avec mon mari, car le médecin m'a tellement bien recousue que j'ai l'entrée du vagin rétréci. Je pense que mon cas reste une exception, en tout cas c'est un problème très sérieux et j'ai du mal à le faire prendre en charge par les médecins qui ne semblent pas très affectés par ce qui pourrait devenir une crise dans le couple.

REAGISSEZ...


login

Réseau : Les vidéos des parents | Site mon bébé | Site grossesse à bébé | Galerie photo pour mobile | Recherche | Guide grossesse | Flux Forum RSS | Annuaire des parents

Partenaire : Jeux et Jouets pour enfants | Cadeaux de naissance et de baptème | Oclio | Chaussons bébé

Monbébé : Info Légale & Conditions Générales | Contact | Régie | Partenaire | Copyright © 1999 - 2014 monbebe.com. Tous droits réservés - Un site développé par marcie media