Devenir membre de la grande famille monbebe

Pour vous inscrire, c'est facile !
Soit à partir d'un compte Facebook ce qui est très simple...
Connexion avec Facebook
Rien ne sera publié sur votre mur
Facebook sans votre permission.
Soit en créant un compte anonyme sur monbebe

Je rejoins la communauté 

Taper un pseudo  Vérifier sa disponibilité

Votre nom  

Votre email  

Confirmer votre email  
Votre sexe  

Votre prénom  


Mot de passe  

(4 à 10 caractères)

Confirmer votre mot de passe

Vous avez ouvert un compte sur monbebe

Se connecter via Facebook

Connexion via Facebook

Se connecter via
Monbebe

Pseudo

Mot de passe


Mot de passe oublié ?


Se souvenir


Mot de passe perdu ?

Entrez votre pseudo

Entrez votre adresse email


Formulaire d'adhésion à Monbebe

Votre pseudo de connexion


Le pseudo n'est pas disponible
Vérifiez une disponibilité

Prénom

Nom

Date de naissance

Sexe & situation civile

Profession

Pays

Adresse

Ville

Code postal

Numéro de mobile
+

enceinte

Etes-vous actuellement enceinte ?

Suivant

enceinte

Nos partenaires proposent régulièrement un cadeau de naissance pour en bénéficier indiquez la date du terme




Suivant

enceinte

Nos partenaires proposent régulièrement des cadeaux, des réductions et des promotions...

Combien avez-vous d'enfants ?



Suivant

enceinte

Pour bénécier de cadeaux et de réductions spécifiques à l'age de vos enfants, indiquez leurs prénoms, sexes et leurs dates de naissance.

Prénom

Date de naissance

Suivant

monbebe

Merci de votre confiance.

Vous pourrez à tout moment revenir sur ces informations et les compléter à partir de votre profil.

Bonne visite de la part de toute l'équipe de monbebe.

Terminer et se connecter


Bienvenue sur monbebe.com

inscrits actuellement

Devenir membre Se connecter
Connexion avec Facebook

prematuré

Accouchement prématuré 



En France, 5% des accouchements ont lieu bien avant le terme.

Définition d'un bébé prématuré : C'est un enfant né à moins de 37 semaines de grossesse comptées à partir du 1er jour des dernières règles. Quant au poids du bébé, celui dépend de " âge du bébé ".

Les causes de l'accouchement prématuré

Elles sont nombreuses et de nature différentes. L'accouchement a lieu prématurément pour différentes raisons.

  • un traumatisme violent sur l'abdomen.
  • une opération chirurgicale (comme l'appendicite)
  • des maladies infectieuses contractées dans le dernier tiers de la grossesse (comme l'infection urinaire que l'on du mal parfois à pouvoir déceler)
  • la distension anormale de l'utérus (c'est la plus souvent la conséquence d'une grossesse gémellaire ou multiple ou à un excès de liquide amniotique)
  • l'insertion anormale du placenta
  • les infections du col de l'utérus ou du vagin entraînent la rupture de la poche des eaux

  • malformations utérines
  • insuffisance de la fermeture du col de l'utérus
  • les maladies maternelles (diabète ou la toxémie : le bébé peut souffrir de la même maladie que sa mère)
  • souffrance in utero de l'enfant

Ces causes " médicales " ne sont pas les seules à pouvoir déclencher un accouchement de façon prématurée.

D'autres facteurs peuvent jouer un rôle qui ne doit pas être négligé.

La fatigue due à l'activité intensive de la femme enceinte augmente considérablement le risque d'un accouchement prématuré.

C'est pour cette raison qu'au moindre risque, les médecins n'hésiteront pas à demander à la mère de rester alitée.

Aujourd'hui, les causes de l'accouchement prématuré ne sont pas toutes connues. En effet, 30 % d'entre elles ne sont pas décelables.

Comment reconnaître un risque d'accouchement prématuré

Le 1er signe se traduit par l'apparition anormale de contractions utérines. Le ventre devient dure " comme de la pierre ", et peut dans certains cas provoquer des douleurs. Cependant, il est important de signaler que toutes les contractions ne sont pas obligatoirement douloureuses. Ce qu'il l'est en revanche, est la fréquence des contractions. Des nombreuses femmes ont plusieurs contractions par jour à partir du 6ème mois de grossesse mais même cette dernière jusqu'à son terme.

Lorsque l'on ressent des contractions, il est impératif de se mettre immédiatement au repos. L'utilisation d'un suppositoire d'antispasmodique est un révélateur efficace car si les contractions persistent, l'accouchement est proche.

En effet, les médicaments antispasmodiques n'ont aucun effet lorsque le travail a commencé.

Le raccourcissement et le début de l'ouverture du col de l'utérus sont également deux signes qui traduisent le risque d'un accouchement prématuré. Il sera décelé lors de la visite mensuelle chez l'obstétricien.

Celui-ci vous prescrira de

  • rester au lit
  • l'administration de médicaments destinés à mettre votre utérus au repos et à stopper les contractions
  • une analyse d'urine pour dépister une éventuelle cause
  • une hospitalisation peut être indiquée pour les femmes dites à " haut risque ". Cette dernière permet un meilleur suivi et un traitement plus intensive.

Au moindre doute, ne vous sentez surtout pas ridicule, d'appeler immédiatement votre médecin ou de courir à la maternité.

Les conséquences de l'accouchement prématuré pour le bébé

Ce dernier n'a pas le même aspect qu'un bébé né à terme. Sa peau est plus rouge et plus fine. Le duvet qui le recouvre est encore abondant. Mais ses cheveux sont rares et ses ongles ne sont pas toujours entièrement formés.

Certes l'aspect physique d'une bébé né prématurément est différent de celui né à terme. Cependant, la différence la plus importante est la suivante : le premier n'a pas atteint le même degré de développement dans toutes les fonctions de son organisme.

C'est pour cette raison que des soins très particuliers sont pratiqués.

L'angoisse des parents de prématurés (bien légitime ! ) est que l'on ne sait pas immédiatement si le bébé va se développer normalement ou s'il va souffrir d'être né avant terme.

Les prématurés sont classés en deux catégories

Ce sont les prématurés les moins fragiles (parce que plus développés) qui doivent certes bénéficier de soins particuliers mais sont soignés dans des centres ordinaires, et parfois placés auprès de leur mère.

Ils pèsent moins de 2 kilos et doivent bénéficier de soins particuliers dans des services de soins intensifs car ils ont de la peine à respirer, ils sont incapables de régler leur température. Ils sont souvent incapable de téter, ils sont particulièrement sensibles aux infections, ils manquent de fer et de vitamines, et ne transpirent pas.

Le retour à la maison

Lorsque vous emmenez votre enfant chez vous, des indications nombreuses et précises vous seront données.

Elles concernent surtout le régime que vous enfant devra suivre rigoureusement ; En effet, tout prématuré doit recevoir un régime très digestible. Le lait de sa mère est pour lui le meilleur des aliments. Il faut sera très certainement demandé de donner votre lait.

Dans le cas contraire, un lait en poudre spécial prématuré de valeur nutritive augmentée vous sera prescrit.

L'apport des vitamines A, C, D doit être assurée dès le début car votre enfant est particulièrement exposé au rachitisme (maladie qui provient du défaut de vitamine D), et a également une anémie par manque de fer.

Les repas d'un prématuré sont nombreux : huit au début (parfois à l'aide d'une sonde).

Une attention médicale particulière devra être apportée à votre bébé : pédiatres et spécialistes devront suivre de très près son développement (poids, taille, périmètre crânien, gestes, attitude, vision et audition).

Traité et surveillé dans les meilleurs conditions votre bébé rattrapera vite son retard (le prématuré rattrape le développement d'un enfant né à terme dans une période pouvant aller de 2 à 3 ans).


partager une page monbebe.com
63 commentaires
bonjour ma fille est nait a 35 sa on a eu tres peur mais elle va tres bien cette petite a voulu voir le monde plus vite que les autre
Il y a un peu plus d'un an que j'ai perdu mon bébé. Mon petit garçon est né prématurément à 26 semaines. IL est décédé quelques jours après sa naissance. Mon histoire vous parait peut etre un peu dure mais elle n'est rien comparé à ma souffrance. j'ai tout essayé pour me sortir de cette souffrance et du vide que mon bb a laissé mais aujourd'hui encore je le pleure. La mort d'un enfant est terriblement difficile à vivre pour une mère. j'ai souvent cette impression que personne, ni meme mon compagnon, n'arrive à comprendre le déchirement que j'ai vécu. pourtant tout aller pour le mieux. une grossese sans complicaton jusqu'au jour ou j'ai perdu les eaux. j'ai ensuite été hospitalisé avant d'accoucher 2 semaines plus tard dans un affolement et une panique totale. Bien sur il a tout de suite été pris un charge par le service de néonatalité. On essaie parfois de chercher toutes les causes possibles à cette perte mais pour moi il n'y en a pas. pas d'erreur médicale, ni de problèmes de santé. une perte et un deuil infaisable...
Notre fille est née à 27sem. et 1j., on ne saura jamais pourquoi.
Elle pesait 960 g et mesurait 35 cm.
Cette expérience a été très dure à vivre pour notre couple, de plus nous sommes de très jeunes parents.
Le fait de ne pas pouvoir la serrer dans nos bras, de ne pas l'avoir à nos côtés a été invivable. Mon fiancé a gardé ses sentiments et ses angoisses enfouies dans son coeur, pour être fort auprès de moi. Nous avons eu si peur.
Maintenant, elle a un peu plus de 4 mois, pèse 4.500 kg et mesure 53 cm. Elle est en excellente santé.
Moi aussi ,je suis une mère de 30 ans.Mon bébé est né prématuré, pèse 1,400kg, mesure 38 cm.
J'ai eu peu pendant des mois, j'ai pleuré. Quand j'ai croisée des mamans aec des enfants normales j'ai eu les lames aux yeux. Pourquoi mon Dieu?
Mais maintenant tout va bien , il est si gentil et si mignon
Couage
Le 08juin 06, il est 22h30 quand je me décide à racrocher mon tél,je fais un dernier bisous à ma copine qui est sur poitiers et je lui demande surtout de faire le lendemain matin après sa visite chez son gényco.Je dors et le matin je me présente à mon lieu de stage. Il est 11h30 pas de message de ma bien aimée, je sors du labo et je me dirige vers le tél de mon bureau, je compose le 06...et là elle me fais savoir qu'on veut la garder pour quelques heures de plus car sa tension est un peu élevée, chose normale pour moi!! 15h je demande encore des news et là je commence à avoir peur, car je viens d'apprendre qu'elle est finalement hospitalisée pour sa tension. 17h30 coup dur, le médecin a décidé de déclencher l'acouchement, elle pleure au tél, je suis choqué, plus de train entre pau et poitiers à cet heure, ma voiture est sur poitiers! que faire...je prend finalement le train de 4h du matin ce 10/06 et à 9h j'étais à ces cotés toute la journée. 23h La sage femme arrive et il faut descendre a la salle d'achouchement, pour combien d'heure? 2 ou 3 h me lance t'elle. On descend ensemble, la machine est mise en route, ma copine pleure, soufre et que sais encore, je tiens pour jouer mon rôle d'homme et de futur papa, il est 10h je suis fatigué, 3 jours sans sommeil, je suis à bout, 10h l'aide soignante crie"la tete du bébé est là, appel d'urgence du médecin" je suis perdu. 10h15 ma file est née à 1k70 pour 33 semaines. je la regarde si petite, que dire, que faire? il faut monter avec le bébé au 10, on me demande si je monte ou je reste à coté de ma copine, je suis perdu! qui choissir, je me decide à monter et je peux dire que c'es à partir ce moment que j'ai réalisé que mon enfant est la.Cette expérience m'a marqué et restera à jamais dans ma vie. 1 mois à l'hopital pour ma fille et la voici avec nous à la maison et je suis content d'elle.....
voilà mon bébé prématuré de 33semaines est né, le premier jour il avait des difficuletes respiratoires, àpres le 2émé jour il commence a recupere de plus en plus dans la couveuse, et maintenant 37 semaines il est beaucoup mieux à la maison mais je m'inquiete sur le luis car il fait ses selles une fois par semaine,,,,,,? es ce que c'est normal? Il urune normal d'ailleurs il ne prend que le lait approprier distine aux prématuré et le lait de sa maman, merci et j'attend impatient la reponse c'ets mon premier bébé!!!
je voufrais avoir le témoignage d une maman ayant accouché a 6 mois de grossesse quel poids faisait le bébé quels probleme a t il rencontré combien de temps avant qu il ne sorte de l hopital etc..
On parle souvent des premières étapes après la naissance d'un grand préma mais on occulte certaines conséquences à longs termes. La pédiatre de l'hôpital où mon fils est né (à 25 semaines) nous avait dit que vers 3 ans, l'enfant se retrouvait comme les autres : poids, développement... Je pense qu'il faut que les parents sachent que l'enfant peut avoir un retard de développement (au niveau physique) : il ne faudra pas le pousser, ni écouter les proches qui veulent comparer avec d'autres enfants nés à terme. Il ne marchera pas obligatoirement aussi vite, ne pourra pas manger des morceaux, être propre, ne jouera pas avec les autres parce qu'il ne sera pas développé musculairement pour pouvoir jouer au foot, escalader des rochers à la plage...
Cela peut jouer sur le plan psychologique : mon fils a longtemps développé un complexe d'infériorité : je ne suis pas aussi bon que les autres, je ne fais pas les mêmes choses qu'eux. Il faut donc prendre aussi en compte cette fragilité morale. A huit ans, après beaucoup d'attentions, d'activités sportives, d'encouragements, je pense que mon enfant rattrape son retard et prend de l'assurance.
Mais à l'école, par exemple, il est toujours le plus petit, et il fatigue vite. Il a du mal à accepter qu'il est finalement en avance, et non en retard par rapport aux autres, car du fait de sa naissance décalée, il se retrouve avec une année scolaire d'avance. Il est actuellement en CE2, alors qu'il serait en CE1 si il était né à terme.
Il faut donc préparer les parents à s'adapter au rythme de leur enfant, qui ne sera pas obligatoirement le même que les autres, et, je pense, arrêter de donner des âges de normalité : non, votre enfant ne "rattrapera" pas les autres à 3 ans, ni à 6... Il évoluera à son rythme, comme les autres enfants mais avec un décalage pouvant être très important.
Mais quel bonheur de le voir vaincre ses faiblesses les unes après les autres : faire du vélo, enfin, alors qu'il pensait ne jamais y arriver, apprendre à nager comme tout le monde... Cà y est, il peut jouer avec les enfants de son âge !
bonjour a tous j' ai 18 ans et moi aussi j'ai eu mon bébé a 6 mois de grossesse elle s'appelle léa elle est née le 14 fevrier 06 elle est toujour a l'hopital voila
a bientot
bonjour a tous moi aussi j'ai eu mon bébé a 6 mois de grossesse elle s'appelle léa elle est née le 14 fevrier 06 elle est toujour a l'hopital voila
a bientot
Bonjour,

Je suis la maman d'un petit Matéo né à 35 semaines et pesant 1k740.

Les causes de mon accouchement prématuré? On ne sait pas. C'est lors de la dernière écho obligatoire, que l'on s'est aperçu que mon bébé avait un retard de croissance. Il ne s'alimentait plus.

Césarienne en urgence, puis Matéo est resté un mois en couveuse. Les premiers moments furent difficiles entre les perfusions, les sondes d'alimentations ainsi que les prises de sang à répétitions. Mais il se battait , alors pourquoi pas nous, aussi!

Une fois rentré à la maison, quinze jours après ce petit bout s'est fait sortir une hernie inguinale. Ce fut une fois de plus un petit affolement, qui au final c'est avéré bénin puisque l'opération n'est pas nécessaire pour ce type de hernie qui n'est sortie qu'une fois.

Aujourd'hui, Matéo a quatre mois il pèse 5KG pour 57 cm et depuis quelques jours, il ris aux éclats. Quel bonheur de pouvoir vivre de tels moments après un début si difficile et une lutte acharnée. En revanche les dents se préparent.....

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à me contacter.

voila, cette histoire ne me concerne pas mais concerne ma soeur agé de 38 ans.
Elle vient d'accouchée d'un bébé prématuré à six mois.
Cela fait 3 semaines qu'elle a fait une visite chez son medecin qui lui a fait remarqué que son col de l'uterus était ouvert à 1cm.
Mais pouquoi ne lui a-t-il pas ordonné de rester couchée et de prendre du repos ???
Elle lui dit :" je vais vous mettre en arret 2 semaines" , mais en aucun cas elle ne lui a dit de rester au lit !!!!
puis 2 semaines aprés, ma soeur repart la voir et là son col s'était encore plus ouvert! Ce n'ai qu'a ce moment que le medecin lui a dit de se rendre immédiatement à l'hopital, " prenez un pyjama" lui a-t-elle dit "ils risquent de vous garder" c'est tout . sans lui donner d'explication.
Une fois arrivée à l'hopital, le cerclage n'était plus possible car elle avait des contractions.
Voilà, mon neveu est né à 25 semaines et pese 900kg, là il se bat entre bat entre la vie et la mort.
Je ne comprend pas était-ce si difficile d'ordonner du repos à une patiente ?

une tante despérée
voila cette histoire ne me concerne mais concerne ma soeur agé de 38
J ai lus avec attention votre article.
Je suis moi meme grand prematurer (700g)je suis nee a cinq mois de grosses.
A la naissance j ai passe quatre moi en couveuse, soins intensif: respirateurs, perfs,moniteur cardiaque, et de nombreuse operations,2 pneumotorax, perforation de l intestin, implantation du anus artificiel...etc
je voua ecris cela pour dire a tous ceux qui ont des enfants prematurer de ne pas s'inquieter.
Il faut esperer, et faire confiance a la medecine, et avoir en soi une force de vie enorme, meme si je n est plus aucun souvenir de cette periode et c est normal, je pense que si je n avais pas eu la volonte de vivre, je ne sauurais pas la aujourd hui.
bon j ai quelques petits problems, cardiaque et aux yeux mais dans l emsemble tous marche bien, alors ne vous inquieter pas et racontee cette histoire a votre enfants cela lui mettera du baume au coeur ainsi qu a vous.
Aujourd hui je vie aux quatre coins du monde et tout va bien et je peux profiter de la vie...bonne route a tous mes collegues de couveuse....
voila mon petit garcon est ne a 7moi j ai perdu les eaux a 28semaine j ai ete transfera a la citadelle en urgence je suis reste 2semaine couche puis on petit bout est venu au monde maintenand il est tjrs a l hopital de la citadelle il est en bonne sante et je me rejoui qu il restre a la maison je remersie les infirmieres de la salle 40
BOnjour à tous,

j'ai lu tous les témoignages présents sur ce site concernant les premas et j'ai été très touchés de la facon avec laquelle vous expliquez les difficultés de ces situations. Je suis étudiante infirmière, je sollicité votre aide pour un travail dans lequel je me suis investis. je cherche des témoignage concernant la prise en charge psychologique des mamans en néo nat, sur le soutiens qu'on apportez les équipe médicale face au choc de la séparation maman/bébé, et sur les méthodes utilisés pour tisser les liens entre maman/bébé malgré l'obstacle de la couveuse ou l'éloignement . merci de me répondre
voila mon histoire.
je suis aller a ma visite chez la sage femme qui a decouvert que mon col avec changer donc monito voila des contraction que je ne resenter pas alors on m annonce que je dois rester hospitalise la tout ce passe vite je suis reste deux jour sur beziers la on ma transfere sur montpellier car j avais une infection au streptocoque b arrive sur montpellier j ai perdu la poche des eau.
ils ont reussi a me faire tenir 1jours1/2 avant de declencher l accouchement .
pendant le travail j ai fait une pret eclampsie donc pas de peridurale puis j ai enfin accoucher de deux filles 1k300 et 1k600 que j ai vue 2 m avant de les emporte en rea pediatrique .
la suite de mon sejour fue eprouvant j'ai fait de l hyper tension pendant 3 jours donc difficil d aller voir mes petits coeur . ensuite j ai eu une infection assez grave de mon uterus suite a l infection au streptococ b ce qui ma fait baisser la tention a 7 .
pendant ce temps ma premiere fille de 1k300 aller plutot bien par contre sa soeur de 1k600 avait perdu 400g en 4 jous elle etait sous respirateur et sont pronostic etait resever.
j'ai pu enfin sortir car a la maison m attender mes deux autre filles de 6 et 2 ans et mon mari.
j'ai eu du mal a acepter le fait detre chez moi sans mes bebes je vais les voir tout les 3 jours car j ai 50 km a faire pour les voir mais a se jour elles vont bien respire normalement sont aliment par une sonde le chemin sera long mais tout s arrange avec le temps elle sont nee le 05/09/2005 et elles rentreront le 06/11/05
courage pour les parents qui sont dans le meme cas
il y a neuf jours aujourd hui que mon petit mathias est né a 34 semaines.il pesait quand meme 2kg 700 pour 46 cm.d apres les sages femmes tout aller tres bien mais je voyais bien qu il avait du mal a respirer.apres tout c est enchainer sa montee en pediatrie puis le drame,on m enlevait mon bebe pour le transferer a 70 kms dans un hopital specialises.le pediatre etait inquiet apres avoir mit une heure a le stabiliser pour le transport,mon fils est parti loin de moi,ce fut horrible.la peur de le perdre le vide dans ma chambre.apres tant d efforts a le mettre au monde et meme pas pouvoir le serrer dans mes bras.aujourd hui il est encore en pediatrie,il prend du poid de jours en jours et respire maintenant tout seul.je ne sais pas quand le retour a la maison est prevu,mais je remerci le ciel tous les jours et j attend impatiemment le jour de ma renaissance quand mon petit sera pres de nous.
Le 11/12/02 mon bout'chou a pointé le bout de son nez à tout juste 24 semaines.. Il pesait 700gr et mesurait 30 centimètres.
Le pédiatre néonatologue m'a dit qu'à ce terme il avait moins de 50% de s'en sortir. J'étais éffondrée .
Nous nous sommes battus pendant 2 mois, j'étais sans arrêt avec lui, je ne vivais que pour lui et pour l'aider à s'en sortir.
Malgrè quelques gros soucis (septicémie, bradychardies ...) il s'est battu sans relâche et a réussi à s'en sortir comme un chef.
Les médecins n'en revenaient pas, ils m'ont assuré que ma présence continue auprès de lui l'avait aidé bien plus que n'importe quel soin médical.. j'en suis très fière d'ailleurs !!
Puis il est rentré à la maison, il pesait 2kg700 et mesurait 42cm, encore tout petit mais c'était enfin mon bébé rien que pour moi.
Aujourd'hui il se porte à merveille et va rentrer à l'école fin Août.. un nouveau cap qu'il passera, j'en suis sûre, avec succès.
Bon courage à toutes les mamans qui recherchent des témoignages comme je pouvais le faire quand j'ai eu mon fils, soyez courageuses et surtout.. parlez à vos bébés dans leurs couveuses, expliquez leur ce qu'il se passe et touchez les car ils en ont besoin !

Luna
ma fille kelly a aujourd hui 2 mois et elle fait 52cm pour 4k160 mes elle a son nombril qui resort fort de 1.5cm esque il y a des maman qui peuvent me dire si leure bebe on eu sa aussi
moi je suis rentrer a l hopital le 2 juin et l accouchement etait prevu pour le 25 juillet mon bebe est nee le 5 juin elle va super bien elle fesait 2k200g pour 45 cm elle fait beaucoup plus que un bebe nee a terme que les medecin nous disait elle est rester 19 jours au centre neonatal de roccourt c est vraiment une clinique genial et j en remercie encore les infirmiere car elle on ete tres bien avec ma fille
Tout comme plusieurs d'entre vous, j'ai vecu un moment tres difficile. Je suis une jeune maman monoparentale de 23 ans et j'ai deux enfants. Ma premiere a presque deux ans. Donc en commencant ma deuxieme grossesse, je savais deja dans quoi je m'embarquais. Malheureusement, rien ne s'est passer somme prévu. Des le debut, nous savions que mon placenta etais mal incéré. Il etais privia. Je croyais alors avoir besoin d'une césarienne, mais je croyais me rendre a terme, car ma premiere fille etais arrivée deux semaine en retard. Tous a commencé le 4 mai 2005. J"étais alors enceinte de 30 semaines. Mon placenta s'est decoller et j'ai commencer une hémoragie. Ma fille es né a 16:35.Elle pesais alors 3 livres. Comme l'hopital a laquelle j'ai accouché n'étais pas equipée pour un bébé aussi prématuré, elle a du etre transferer dans un hopital pour enfant aussitot. Je n'ai pu la voir que quelques seconde, mais encore, j'etais toujours sous l'effet des drogues, c'est donc tres vague. Alexa(ma fille) a du etre entubé aussitot, car elle ne pouvais pas respirer par elle-meme. Sa pression etais trop basse, elle a eu besoin d'une tranfusion de sang. Son coeur n'allait pas bien non plus. Nous n'etions pas sur qu'elle survivrais car elle avais une dyplasie broncho-pulmonaire(ses petit poumons etais trop abimés). Mais elle s'est battu pour sa vie pendant 57 jours. Elle est maintenant a la maison avec moi. Mes probleme ne sont pas fini car elle a quelque chose au cerveau. Elle a des chances d'avoir une paralysie cerebrale, mais elle es toujours en vie et plus belle a chaque jours. Elle pese maintenant un gros 7 livres et a 2 mois. Chaque jours, je remercie Dieu de me l'avoir laisser...Elle es mon petit bébé miracle...Merci Alexa de me faire découvrir a quel ponit la vie es precieuse...
J'ai eu ma belle petite fille à 31 semaines de grossesse. Le placenta a fait un infarctus et le cordon commençait à faire des caillots. Elle ne bougeait plus depuis 3 jours. Si j'avais eu ma césarienne peut-être 12 heures plus tard, elle serait morte. Je suis très heureuse d'avoir profiter de l'excellent département de maternité de mon hopital. Si j'étais resté à la maison, sans chercher pourquoi mon bébé ne bougeait plus, je l'aurais perdu.

Ma princesse est née à 4 livres, Trois mois après, elle a largement doublé son poids et elle est vivante, énergique et ne dort pas la nuit, comme tous les autres bébés. Nous l'avons accompagnée pendant un mois à l'unité de néonatologie et nous lui avons donné tous les soins possibles, quand nous le pouvions. Nous avons fait la méthode kangourou autant que possible et j'ai tiré mon lait pendant plus d'un mois. Arrivés à la maison, nous avons continué la méthode kangourou pendant 2 semaines.

Pour les nouveaux parents qui lisent ceci, je vous dirais de profiter au maximum de votre bébé et toucher-le le plus possible. Avez-vous remarqué que les isolettes ont 4 petites portes? C'est pour que les parents touchent simultanément le bébé. C'est du moins ce que j'aime croire...
Ma mere ne me voulais certainement plus quant il m'on fait naitre car dispute,tromperie et faute de manque de dialogue,ont fait de ma mere avant ma naissance une depressive et mon pere ne parler pas trop,...je suis née a 6 mois de grossesse 1 kilos 200,pendant 3 mois je suis restez en couveuse 3 mois avec des tube,bien sur jai jamais tété ma mere...depuis ma naissance je ressens enormement sa peine et encore aujourd'hui...a ma naissance elle ma raconter que mon premier cris l'avait fais peur car c'etait exactement le cris que poussait ma mere quant elle avait ses crise d'hysterie..a ma rentré a la maison mes parent continuaient de se disputer,moi je pleurait tout le temps...la nuit le jour..peut etre que je voulais crier plus fort q'eux?en tout cas je suis toujours pris d'un effroyable envie de tout detruire,mais en inverse tout donner pour construire."contradiction"je suis generuex mais exigeant"contradiction"
il se separe,a mes 3 ans, ma soeur en avait 12...
mon pere commenca a mes 7 ans a se recreer une famille avec l'arrivée de mon petit frere...je voyez mon pere tout les deux mois,et dialogue impossible.Ma mere s'acharnait sur moi avec sa peine,son affection,et sa contradiction.Et mon pere comblait aucun manque fraternel.
Mon pere vers mes 13 ans decede,d'une leucemie..mon pere me manque, c'est dur..encore aujourd'hui.
jai eu 2 tentative de suicide par la suite...ma mere continuer a s'acharner sur moi comme si rien ne s'etait passé...
melée de beau pere pas capable d'entretenir ma mere ou ma mere abusant de depression et les fait fuir.
Ma mere de mes quatorze jusqua mes 18 ans veut que je sois reponsable mais en faisant tout pour moi.je sais que pas mal de mere le font ce procedé et souvent involontairement...et bien il est stupide!!ou on pousse ou on freine mais pas les deux car on reste sur place...la mere comme l'enfant.
jai fumer du canabis pendant ses année pour oublier,une chose et l'autre puis on oublie le monde...c'est fun peut etre mais ca ne resoue en aucun cas les probleme ca les accumule et les fait exploser quant on est en manque.
Javais oublier meme d'avoir souffert bébé...le jour ou jai arreté de fumer,jai pleurer toute les larmes n'on pas de mon corps,mais de mon coeur.
jai 22 ans aujourdhui ca fait 2 ans qu'on se parle plus moi et ma mere...un nouveau beau pere est ds le salon en ce moment,mais je prefere meme plus savoir qui ou pourquoi,car je veux partir,ma copine dors pres de moi sur le lit,on va bientot amenager ,je supporte plus cette vie et tension chez ma mere,cette peine qui flotte autour de moi et que je ressens intensement,il faut que je sorte,je suis pas bien ici ma copine m'aidera a sortir...tout vas bien.je sors

ps:ne jamis dire a un enfant prematuré(du vecu):
je regrette de t'avoir mis au monde

Bonjour, je m'apelle valérie, mon petit clement est né a 26 semaines. Aujourd'hui il va tres tres bien, il vient de feter ses 3 ans le 26/05.
Il est arrivé le jour de la fete des meres et la veille de l'anniversaire de son papa. C'est notre plus beau cadeau, car les medecins m'avaient dits que je n'aurai jamais d'enfant. Et aujourd'hui il est la, il s''est battu pour nous, pour vivre.
Alors a tous les parents qui liront ce messages ne baissez pas les bras car leur force a ces petits tresors c'est vous.
Bon courage a tous.
Valerie
J'ai accouché à 5 mois tout rond, ma fille s'apelle EVA, elle pesait 1 kg et mesurait 37 cm.
Du jour de sa naissance, jusqu'a sa sortie définitive de l'hopital, nous n'avions qu'un seul mot d'ordre,lui faire confiance, sa vie était entre ses mains et si les appareillages l'aidait très certainement, c'est avant tout sa détermination qui la fairait vivre.
Malgré le très grand péssimisme des médecins, chaque jour nous lui expliquions qu'elle était toute notre vie, nous lui disions quand on allaient bien , mais aussi nos moment de tristesse.
Le dialogue est très important, au même titre que le contact charnel.

Alors, pour résumer, EVA va avor 1 an le mois prochain, se porte très bien et n'à aucunes séquelles de sa naissance.

Mon seul conseil, faite confiance à ses petits bouts, ils sont plus forts que nous

bonjour a tous, ma petite loriane est néé a 29 semaines avec un retard de croissance intra uterin de plus de 5 semaines,a la naissance elle pesait 732 grammes ce fut une epreuve très difficile d'autant plus que je suis une mere célibataire,elle est née le 18/10/2002 et a ce jour tout va très bien mais malgré tout j'ai l'impression qu'il me manquera toujours quelque chose.
En effet,comme beaucoup d'entre vous je ne l'ai jamais sentie bouger,je ne l'ai pas allaiter,je ne l'ai pas serrée contre moi a la naissance.
Aujourd'hui nos liens sont très forts mais je ne peut m'empecher de penser qu'il serait differrent si il ne m'avait pas manquer tout ca.Car a l'heure actuel je la surprotege plutot qu'autre chose,je vis constemment dans la peur qu'il lui arrive quelque chose,je lui interdit tout pour pas qu'elle se fasse mal,cela m'opresse.je ne sais pas quoi faire pour avoir une relation dite saine avec ma fille.
malheureusement j'ai accouché prématurément de mon second enfant.5 mois et demi c'était vraiment très tot mais surtout inatendu.J'ai connu des hauts puis des bas en réa-néo natale. Mon bout de chou avait beaucoup de mal a respirer seul...normal mais surtout intubation puis extubation puis réintubation...ca été très dur. finalement au bout de 3 mois d'hospitalisation le retour à la maison fut très attendu.Cela fait maintenant 16 mois de cela et grace au courage et a la volonté de dieu mon bébé n'a aucune sequelle. Si vous avez eu cette expérience j'aimerai beaucoup en parler.
Bonjour, moi je suis enceinte de presque 28 semaines mais juste avant d'etre rendue a mes 27 semaines jai ete hospitalisee parce que le docteur ma appris que je suis deja dilatee a 1 centimetre et demi. J'ai passer une echographie bebe va super bien mais mon col est tres court donc les docteurs ont decider de m'injecter un genre de steroides, je ne sais pas le nom exact mais j'ai quand meme peur.Et pour la on ne fait qu'attendre je dois rester au gros repos pas le droit de rien faire. Jai eu beaucoup de misere avec le debut de ma grossesse mais je croyais que ctait fini mais sa recommence je souhaite simplement que mon bebe naisse en santer mais en lisant tout les temoignages sa ma beaucoup aider Merci
bonjour je voudrais apporter mon témoignage sur la prématurité car ce n'est pas tout rose ...je suis tombé enceinte d'une grossesse géméllaire monochoriale, deux vrai jumelles ma grossesse s'est très mal passé j'ai été très malade et on m'avais annoncé dès le départ que j'allais les perdre, on m'a demandé d'avorté mais étant très croyante je ne pouvais pas supprimer mes bébés....mes jumelles étaient atteinte de STT syndrome transfuseur-transfusé j'ai été opérer par un professeur spécialiste qui m'a fait une coagulation laser (cad coagulé les vaisseaux sanguins entre les deux cordons ombilicaux)ceci car un bébé prenait plus que l'autre bref tous s'est bien passé et au 5ème mois la catastrophe j'ai perdu le bouchon muqueu et j'ai accouché en catastrophe dans un très bon hopital parisien j'ai été césarisé le 22 juin 2004 et ma première fille est décédée 25 minutes après la deuxieme est restés hospitalisé 6 mois elle a due tout apprendre toute seule ( respirer, déglutir, manger, aller à la selle bref) elle va très bien maintenant elle est née à 840 g elle pèse aujourd'hui plus de 6 kg elle s'est battu pour vivre car je lui disais sourris à la vie et elle te sourrira et voila la vie est belle .....myriam

REAGISSEZ...


login

Réseau : Les vidéos des parents | Site mon bébé | Site grossesse à bébé | Galerie photo pour mobile | Recherche | Guide grossesse | Flux Forum RSS | Annuaire des parents

Partenaire : Jeux et Jouets pour enfants | Cadeaux de naissance et de baptème | Oclio | Chaussons bébé

Monbébé : Info Légale & Conditions Générales | Contact | Régie | Partenaire | Copyright © 1999 - 2014 monbebe.com. Tous droits réservés - Un site développé par marcie media